ProtonBlog

On dit que les données sont le nouveau pétrole(new window) en raison de leur valeur pour l’économie numérique. Mais quelle est la valeur de vos données, personnellement ? Selon l’endroit où vous vivez, vos informations pourraient valoir au moins plusieurs centaines de dollars par an rien que pour Facebook et Google.

Pour quelqu’un vivant aux États-Unis, vos données ont généré plus de 600 $ de revenus pour ces deux entreprises l’année dernière, selon notre analyse de leurs documents réglementaires (nous expliquons comment nous avons atteint ce chiffre ci-dessous).

Cela n’inclut pas les revenus que vous générez pour d’autres entreprises de technologie publicitaire, courtiers en données, fournisseurs de services internet, marchés du dark web et un nombre incalculable d’autres entités qui tirent profit de vos comportements et attributs.

C’est le prix que vous payez pour des services prétendument « gratuits ». Mais le plus gros problème est qu’il y a peu de choses qui vous protègent des incitations des géants de la tech à collecter autant de données que possible, même sans votre consentement. Ils sont motivés à porter atteinte à votre vie privée et même à ignorer les lois en vigueur sur la protection de la vie privée. Ils paieront volontiers toute amende(new window) tant qu’ils pourront continuer à vous exploiter. Une fois qu’ils ont vos données, vous ne pouvez pas contrôler ce qui leur arrive et elles pourraient même être exposées lors d’une fuite de données.

Quand on considère à quel point vos données sont lucratives, il est facile de comprendre pourquoi les géants de la tech piétinent votre vie privée à tout prix.

L’étiquette de prix sur vos données

L’une des raisons pour lesquelles il est si facile de donner vos données est qu’il est difficile de comprendre leur valeur. C’est en partie parce que les entreprises qui profitent de vous veulent vous faire croire que leurs services sont « gratuits ». En réalité, vous payez pour des services gratuits avec vos données personnelles.

Mais qu’est-ce que vous payez réellement ? Nous avons décidé d’essayer de calculer le prix en dollars.

Le meilleur point de départ est avec les deux entreprises qui gagnent le plus d’argent avec les données : Alphabet et Meta. Plus précisément, nous avons examiné Google et Facebook, les produits phares de ces entreprises.

Combien valent vos données pour Facebook ?

Les chiffres de Facebook étaient faciles à calculer car ils ont été divulgués dans la présentation des résultats de l’entreprise pour le troisième trimestre de 2023(new window).

Pour les utilisateurs aux États-Unis et au Canada, le revenu annuel moyen par utilisateur était de 217,26 $ (plus de 99 %(new window) des revenus de Facebook proviennent de la publicité).

En Europe, le revenu annuel par utilisateur est d’environ 70 $. Globalement, il était de 42,34 $. Meta indique que la forte disparité entre les États-Unis et le Canada et le reste du monde est « principalement due à la taille et à la maturité de ces marchés de la publicité en ligne et mobile ». Fait intéressant, Facebook a récemment offert aux utilisateurs de l’Union européenne la possibilité de payer 9,99 € par mois pour ne pas voir de publicités, ce qui place la valeur de chaque personne un peu plus haut que les revenus actuels (il n’y a cependant aucun avantage en termes de confidentialité, car Facebook continuera à collecter vos données(new window), même si vous optez pour l’abonnement sans publicité).

Ces chiffres de revenus n’incluent pas Instagram, WhatsApp et d’autres plateformes, qui comptaient 3,74 milliards d’utilisateurs actifs par mois(new window) en décembre 2022. La société ne détaille pas le revenu moyen pour sa « famille d’applications » par région géographique, il est donc difficile de connaître la valeur relative des données des personnes à travers Meta.

Combien valent vos données pour Google ?

Il est un peu plus difficile de quantifier les profits par tête de Google, vaste machine publicitaire. La société ne divulgue pas de chiffres exacts sur le nombre de personnes utilisant ses différents services où les publicités sont affichées. Mais il est possible d’obtenir une approximation grossière en regardant Google Search, qui détient la plus grande part de marché de peut-être n’importe quel produit dans le monde.

On estime à 5,3 milliards de personnes(new window) en ligne et environ 90 % d’entre elles(new window) utilisent Google Search. Google a déclaré(new window) des revenus publicitaires de 224,47 milliards de dollars en 2022 (sans inclure les publicités YouTube). Cela revient à environ 47 dollars par an et par personne à l’échelle mondiale.

Mais tout comme Meta, il y a aussi une disparité géographique dans les revenus de Google. En 2022, 48 % du revenu total de Google provenait des États-Unis. Si nous supposons que cette proportion est valable pour les revenus publicitaires (ce n’est pas clair si c’est le cas), alors les entreprises qui font de la publicité ont payé 107,75 milliards de dollars à Google en 2022.

Si la part de marché de Google Search est également de 90 % aux États-Unis, cela représente plus de 274 millions de personnes utilisant Google et la société gagne 393 dollars par an de chacune d’elles.

Autres manières d’évaluer vos données

Cela représente déjà des centaines de dollars par an, juste pour deux sociétés. Mais nous payons collectivement des dizaines de milliards de dollars à d’autres entreprises profitant des publicités. Amazon a déclaré presque 38 milliards de dollars(new window) de revenus publicitaires en 2022, Apple a généré 4,7 milliards de dollars(new window) et Microsoft a gagné 12 milliards de dollars(new window).

Et cela concerne juste les géants de la tech. Des sociétés comme Spotify, Twitter, Snap et d’autres gagnent également de l’argent grâce aux publicités ciblées.

Vos données sont également achetées et vendues de manière beaucoup moins évidente. Les fournisseurs de services internet comme AT&T, Comcast et Verizon collectent vos données et les utilisent subrepticement pour vendre des services de publicité et d’analyse, selon la FTC(new window) (contenu en anglais). Et même votre voiture(new window) et votre supermarché(new window) vous observent.

Et puis il y a le marché noir, où les pirates informatiques volent et vendent des données sur le dark web. Le groupe de défense Privacy Affairs(new window) a trouvé que « les données de cartes bancaires sont vendues entre 20 dollars (18 €), pour une carte bancaire britannique avec le code de validation de la carte (CCV), à 100 € pour les détails d’une carte de crédit avec un solde positif allant jusqu’à 4 600 € ». Les détails de connexion de compte bancaire, les passeports et les comptes de cryptomonnaie peuvent atteindre des milliers de dollars. Au-delà du prix du marché, il y a le coût pour vous du vol d’identité et des pertes financières.

Il est important de prendre en compte tous les facteurs lors de l’évaluation du prix de vos données. Dans certains cas, comme votre numéro de sécurité sociale ou votre passeport, vous pourriez même considérer les données comme inestimables.

Il n’est pas nécessaire de donner vos données

Depuis une décennie, les géants de la tech racontent la même histoire : votre vie privée est un juste prix à payer pour les services en ligne. Mais après des scandales successifs, des fuites de données et même des atteintes à la vie privée des enfants(new window), les gens ont commencé à remettre en question ce postulat.

Notre récente enquête en partenariat avec YouGov(new window) a révélé que la plupart des gens jugent contraire à l’éthique que les géants de la tech tirent profit de leurs informations personnelles et ils ne pensent pas avoir eu l’occasion de donner un consentement éclairé. « Plus des deux tiers des personnes ne comprennent pas comment les services en ligne utilisent leurs données », avons-nous découvert.

Étant donné les enjeux (des centaines de dollars par an et par personne provenant de milliards d’utilisateurs), il n’est pas surprenant que les géants de la tech soient prêts à enfreindre les lois (selon les régulateurs européens(new window)) pour maintenir leur domination.

Chez Proton, nous avons toujours considéré que le respect de la vie privé doit être la norme. Et même si des lois strictes sur la protection de la vie privée sont importantes, le moyen le plus efficace de protéger vos données contre les abus est d’utiliser des services en ligne avec chiffrement de bout en bout(new window).

Contrairement à Google, qui peut voir tout ce que vous faites en ligne, les services chiffrés ne peuvent accéder à aucune de vos données privées. Par exemple, lorsque vous utilisez Google Drive, l’entreprise peut voir tous les fichiers, photos et documents que vous stockez dans le cloud. Avec Proton Drive(new window), vos données sont chiffrées sur votre ordinateur ou appareil mobile avant d’être envoyées à nos serveurs et vous êtes la seule personne à pouvoir les déchiffrer avec votre clé secrète. Nous ne les voyons jamais.

Il existe de nombreux avantages à garder le contrôle de vos données et à ne pas les donner gratuitement aux géants de la tech. La confidentialité et la sécurité sont des valeurs fondamentales qui ne devraient pas être cédées. De plus, l’utilisation du chiffrement de bout en bout aide à protéger vos données contre les pirates informatiques car même si les serveurs cloud sont compromis, vos fichiers restent chiffrés.

Plus important encore, à l’ère numérique, vos données en ligne sont synonymes de votre identité. Pensez aux façons dont votre e-mail personnel est lié à tout ce que vous faites en ligne, comme un passeport numérique(new window). Quand vous utilisez Google ou Facebook, vous leur donnez le droit de contrôler ce qui constitue votre identité, de la vendre à des tiers ou de la vendre aux enchères à des entreprises et à des hommes politiques qui tentent de vous manipuler.

Heureusement, il est maintenant extrêmement facile de se désengager des géants de la tech et de passer à un service qui privilégie le respect de la vie privée. Chez Proton, nous proposons Easy Switch qui vous permet de transférer vos e-mails, contacts et événements de calendrier en quelques clics.

Label de confidentialité de Proton Mail dans l'App Store d'Apple indiquant que Proton Mail ne collecte aucune donnée liée à votre identité
Label de confidentialité de Proton Mail iOS

Vous pouvez voir en quoi nous sommes différents rien qu’en consultant notre politique de confidentialité(new window). Alors que les géants de la tech veulent autant de vos données que possible, nous en voulons le moins possible. Notre modèle économique est fondamentalement différent. Bien que nous offrions des services gratuits, la seule façon dont nous gagnons de l’argent est par les abonnements, ce qui signifie que le respect de votre vie privée est notre priorité absolue.

Si l’on considère les 600 dollars de valeur que les géants de la tech tirent de vous, un abonnement à Proton est bon marché en comparaison, d’autant plus que nous ne faisons jamais rien avec vos données et qu’elles sont à l’abri des fuites de données coûteuses.

Les géants de la tech savent à quel point vos données sont précieuses, c’est pourquoi ils essaient de vous les prendre. Nous comprenons également que vos données sont précieuses, c’est pourquoi nous pensons que vous devriez les garder en sécurité avec un chiffrement solide.

Protégez votre vie privée avec Proton
Créer un compte gratuit

Articles similaires

en
Email threads are so ubiquitous you might not realize what they are. An email thread is basically a series of related emails grouped together.  This article will tell you everything you need to know about what exactly an email thread is and when you
en
  • Vie privée, les fondamentaux
Identity theft is a major sector of criminal activity. About 24 million people fell victim in the United States alone in 2021, costing them over $16 billion. Credit card fraud is the most common type, but criminals target all kinds of personal data.
Google est l’un des plus grands obstacles à la protection de la vie privée. Les géants de la tech offrent certes un accès rapide aux informations en ligne, mais ils contrôlent aussi de grandes quantités de vos données personnelles ou professionnelles
What to do if someone steals your Social Security number
Si vous êtes citoyen ou résident permanent des États-Unis, vous avez un numéro de sécurité sociale (SSN). Ce numéro est la clé de voûte de bien des aspects de votre vie, lié à tout, de vos dossiers fiscaux à vos cartes de paiement. Le vol est un prob
compromised passwords
Les mots de passe compromis sont un problème courant et probablement l’une des plus grandes menaces de cybersécurité pour les gens. Comment les mots de passe sont-ils compromis et pouvez-vous faire quelque chose pour éviter que cela ne se produise ?
Is WeTransfer safe?
  • Vie privée, les fondamentaux
WeTransfer est un service populaire utilisé par des millions de personnes dans le monde pour envoyer de gros fichiers. Vous vous êtes peut-être demandé s’il est sûr ou si vous devez l’utiliser pour partager des fichiers sensibles. Nous répondons à ce